Le constructeur Asus compte bien casser le marché du robot avec l’arrivée annoncée de son Zenbo. Mais pour quelles raisons ? Présenté en début de semaine lors du salon Computex de Taipei, Zenbo risque fort de nous faire craquer.

Zenbo aura pour mission d’être le meilleur poto de kidos et de leur grand-parents. Un assistant maternel pour les premiers, un auxiliaire de vie pour les seconds. Il pourra, par exemple, lire des histoires aux bambinos, leur dispenser quelques petites leçons pédagogiques (par contre, évitez de lui demander d’apprendre au petit dernier à marcher. Ne rêvez pas et faites votre job un peu. Merci). Il assistera également nos aïeux intrépides, notamment pour leur rappeler l’heure précise de leur prise de médicaments ou alerter les proches en cas de problèmes déambulatoires.

Et les parents dans tout ça ? Zenbo leur facilitera tout de même la vie : thermostat connecté pour régler la chaudière (et autres tâches domotiques telles que la température de la lumière et ouvertures de portes). Illico presto, il peut débouler dans la cuisine pour répondre à des questions cruciales telles que « Zenbo, combien de temps de cuisson pour un œuf à la coque ? », « Que faire de cette pâte à tarte qui s’abîme ? » ou encore « j’en ai ma claque. Commande-nous une pizza ». En somme, un érudit commis de cuisine (merci les Internets), sans mettre les mains à la patte. Doté d’un appareil photo, il immortalisera vos moment familiaux.

Robot après tout

Cerise sur le robot, son prix. Là où Nao de Aldebaran Robots se négocie autour des 6000 euros (et son éternel rival, le japonais Pepper, 1400 euros), Zenbo sera vendu 540 euros. Pas une broutille certes mais on se rapproche plus du prix d’un ordinateur milieu de gamme que celui d’une montre de footballeur. Il a un design certes moins humanoïde que ses concurrents mais il n’en demeure pas moins hyper attachant.

Voyons-le en action, et fondons.

Gros plus : si vous avez une âme de développeur de logiciel, Asus a lancé un programme de développement afin de permettre la création d’applications personnalisées.

… ça ne remplacera en rien l’amour inconditionnel que Ruby, cet épagneul breton au regard si tendre, vous apporte – mais au moins Zenbo vous donnera de nombreux coup de paluche et son caca ne sent rien. Sachant qu’un robot, par essence, ne fait pas caca. Pas besoin de relire Philip K. Dick pour savoir ça. Date de sortie encore non officialisée mais il y a fort à parier que le Papa Noël 2016 va lâcher du robot sous le sapin. Chic chic chic.

Commentaires

messages