Et bonne année bien sûr. Une belle année placée sous le signe du vocabulaire soutenu, de l’orthographe impeccable. Rien à foutre : jouez au Petit Bac version Monsieur Simon.

Dehors, un temps de chiottes. Dedans, des enfants en ébullition. Des parents au bord de la rupture d’anévrisme n’ayant absolument plus aucune idée pour occuper les merdeux. « On se fait un Petit Bac ? ». Réponse unanime : « pfffff ». Détends-toi cinq secondes la famille, vous n’allez pas jouer à n’importe quel Petit Bac. Mais au mien.

On imprime la grille ci-dessous, on se munit d’un crayon par participant (minimum 2, seul two c’est pathétique), on tire une lettre au hasard, on se donne un laps de temps durant lequel chacun doit trouver un mot dans chaque catégorie (60 secondes, 2 minutes, 45 minutes au choix). Si un membre de la famille termine avant le temps imparti, la manche s’arrête et chacun dit les mots qu’il a trouvé. Un mot donné par deux personnes ne compte pas. Chaque mot original compte pour un point. Capito ?

Donc voilà la grille qui va redonner le sourire au sale gosse qui sommeille en vous ou à celui qui se trouve sur la chaise opposée. Clique droit, enregistrez-sous, toi même tu sais la marche à suivre.

 

Petit Bac Monsieur Simon

 

Un petit coup de main stratégique ?

Un prénom : commençons en douceur, dans le facile. Dans la mesure où, dans la classe de votre enfant, il y a sûrement des Cotentin, Noélamélie, Vulvine et autre appellation que vous n’auriez pas osé donner à votre chat il y a encore dix ans.

Un bruit : ça se complique. Quelques exemples ? Splotch. Brrâm. Pouet. Zdededex. Ffrrrrptttt. Chromb. Un peu d’imagination bon sang.

Un cadeau nul : un animal empaillé, un livre sans voyelle, un sac de terreau, une bobonne de gaz vide, des épluchures d’orange séchées…

ça fait peur : C’est facile. Un film. Un membre éloigné de la famille. La taxe foncière. Une maladie infectueuse touchant les parties génitales. Les enfants ne manquent jamais d’idée. Les adultes non plus.

C’est pas bon : les enfants auront le droit de citer tous les légumes de la terre. Les parents se devront d’être créatifs. Exemple : une gastrique de choux de bruxelles, un pot au feu de cheval, un sorbet œuf de lump gratinés.

Un truc moche : Le premier qui dit mamy est automatiquement expulsé de la partie. Une si sainte femme putain.

Un gros mot : Par contre là, on se la joue feutré. Les enfants doivent épeler le mot affreux dans l’oreille de son tuteur légal – sous contrôle d’huissier. Si vous n’avez pas d’huissier sous la main, tant mieux.

Si jamais l’envie vous dit d’y jouer dans la vraie vie, sachez que ce Petit Bac fait partie des innombrables activités auxquelles votre enfant peut participer en ma compagnie si vous décidez de devenir des parents indignes. Le temps d’un brunch à la cool du côté du MOB Hôtel de Lyon. Parents quoi ? Parents indignes.

Commentaires

messages