Pour sa treizième édition, le festival hip hop de Lyon (du 26 au 29 mai) prend une tournure sacrément family friendly. Coloriage façon graffiti, danse, bruitage à la bouche mais aussi jeu vidéo grâce à votre serviteur.

Depuis 2003, L’Original agite la ville de Lyon à grands coups de culture hip hop. Pour cette nouvelle édition, l’équipe, en collaboration avec les breakdancers champion du monde du Pockemon Crew, a mis le paquet en organisant un événement plus family friendly tu meurs baptisé RDV Hip Hop. Et ça se passe le samedi 28 mai au Parc Blandan (Lyon 7e) de 13 à 19 heures.

Au programme ? Une vingtaine de graffiti artists vont peinturluré le parc à l’occasion d’une performance live. Sur la grande scène, il y aura des battles de danse, un show signé Pockemon Crew, de l’humour parental advisory explicits content par Rman, du beat box réalisé par son roi Kosh, du djing festif et pour clôre les débats un live du rappeur américain bon esprit KRS One. En parallèle de toute cette agitation se tiendra un pop up market avec du streetwear, des livres, des goodies frais…

Et les hip hop kids dans tout ça ? Outre la structure Why We Ball qui initiera les petits aux joies du basket streetball de 13 à 16 heures, les enfants auront leur espace à eux – présence parentale souhaitée (parce que c’est vraiment cool). Ils pourront se salir les mains en participant à une fresque réalisée en collaboration avec le graffer Monsieur C ou lors d’un atelier dirigé Aplick, Kosh (encore lui) leur apprendra à faire des sons pas possibles avec la bouche grâce à sa science du beatbox (à 14h15 et 15h15)… Cerise sur le ghetto blaster, Monsieur Simon sera également de la party. Non content de leur faire découvrir tout en douceur le rap à papa, MS (pour les intimes) les invitera à tester des jeux vidéo rythmiques autour de la culture hip hop – principalement sur Playstation.

Attention, les inscriptions se font sur place.

Hé les parents, si ça vous branche de voir tout ce que le festival a à offrir, réservez un babysit et consultez le reste de la programmation qui vaut le détour.

Commentaires

messages