Autant à partir de 2 ans, on commence à se douter de ce que l’on peut lire à un enfant, même si bon. Mais quid de 0 à 15 mois ? Vous avez bien fait deux-trois essais avec France Football mais ce n’était guère concluant. Tout comme Tolstoï qui l’a à peine intéressé. La bloggeuse lettrée La Liseuse à la Fenêtre s’est posée cette question alors qu’elle attendait son premier enfant. Voici donc la première partie de sa sélection de livres complètement adaptés à cet âge.

Enfantines : jouer, parler avec le bébé, Bruley et Dumas, L’école des Loisirs (1996)

enfantines

Tout petit, le bébé découvre le langage, les mots, son corps et le monde. Les mains sont un instrument d’appréhension formidable et les doigts forment à eux seuls une famille: « Le poucelot, le lèchepot, le longi, le malappris, le petit doigt du paradis ! ». Les «enfantines» – mot inventé par les auteurs – désignent ce patrimoine vivant, transmis oralement à travers des générations. Présentées en recueil, avec leurs variantes et leurs correspondances gestuelles ou musicales, ces formules gagnent encore en fantaisie grâce aux illustrations de Philippe Dumas. Un excellent florilège pour agrandir son répertoire de badinage avec les tout-petits.

Le premier livre de bébé, Gyo Fujikawa, Gautier-Languereau, 2001.

le premier livre de bébé

Les bébés sont parfois des anges, parfois des diablotins, mais avant tout, ils ont besoin de baisers et de calins ! Un livre longtemps indisponible qui ravira les grands et les petits.

Ça va mieux !, Histoires de bébé, Jeanne Ashbé, Pastel, L’Ecole des loisirs, 2000.

ça va mieux

Une série de six petits livres à regarder, à écouter et à sentir avec le tout-petit… Des livres qui racontent les bébés. Des livres qui rencontrent les bébés. Des livres qui parlent de la vie de tous les jours: les mots qui racontent les émotions partagées, les rires et les larmes… Dans la même série : Bonjour! – Au revoir! – On ne peut pas! -Tout barbouillé! – Coucou!

Je vois, Helen Oxenbury, Albin Michel Jeunesse, 1999.

je vois

Le bébé découvre tous les jours de nouvelles sensations, et dans ces livres un merveilleux bambin nous entraîne dans ses explorations : Voir, Pouvoir, Toucher,etc.
Existe également en version Je peux et Je touche.

La chenille qui fait des trous, Eric Carle, Mijade, 2004.

la chenille qui fait des trous

Cette petite chenille passe son temps à manger et au bout d’une semaine, elle est devenue énorme. Mais le papillon qu’elle sera aura toutes les couleurs de ses festins. Cet album permet aussi à l’enfant d’apprendre les premiers chiffres puisque le nombre de trous par feuille va croissant.

La Liseuse à la Fenêtre

La suite de sa sélection, la semaine prochaine.

Commentaires

messages