Un animal de compagnie à la maison ? Pourquoi pas. Mais chien ou chat ? Le débat est tellement dépassé et soooooooo 2015 quoi ! Ni félin ni canin, le nouveau compagnon idéal c’est le lapin, pas vraiment crétin. Emblème du magazine Playboy, Pan-Pan a désormais sa place dans la maison. Monsieur Simon vous explique maintenant pourquoi en 2016 « rabbit is the new cat ».

Pourquoi un lapin ? Déjà parce que c’est mignon. À côté, les photos de bébés dans des pots de fleurs d’Anne Geddes c’est aussi choupinou qu’une méduse échouée sur la plage (autant dire un capital cuteness assez limité). Mais au-delà de ce physique avantageux, de ce port altier, de ses deux grandes oreilles, de cette petite queue ou pompon, ce lagomorphe de la famille des léporidés (et ouais !) est un animal sociable avec qui l’enfant, comme les parents, peuvent créer de réels liens. En tout cas bien plus que lorsqu’il est en barquette de 2 kg au supermarché.

Mais au-delà des considérations esthétiques ou affectives, le lapin se révèle plutôt peu contraignant. C’est sûr, avoir un animal de compagnie, c’est toujours quelques obligations. Mais tant qu’à faire, pourquoi ne pas en choisir un qui ne vous obligera pas à quitter votre emploi pour passer ses journées à la maison à s’en occuper et à faire une croix sur toute vie sociale pour finir seul et triste ? Sur ce point, avoir un lapin c’est l’idéal.

Une petite heure pour se dégourdir les pattes ça ne fait pas de mal

De la nourriture, de l’eau fraîche en quantité suffisante, un peu d’activité autour de lui et votre lapin est le plus heureux des animaux. Pour ce qui est du lieu de vie, le lapin n’est pas très exigeant. Pas la peine d’investir dans un trois-pièces cuisine avec balcon donnant sur le Parc de la Tête d’Or en étage élevé avec une belle exposition ensoleillée pour loger Panpan. Dans votre appartement, votre lapin sera très content dans une cage d’un mètre par cinquante centimètres environ. Il faudra tout de même penser à le sortir dans la journée. Une petite heure pour se dégourdir les pattes ça ne fait pas de mal… Certains vivent même en totale liberté dans l’appartement car un lapin, c’est comme un chien ou un chat… voire un enfant : ça s’éduque.

Au bout de quelques mois, il ne rongera pas vos affaires, et sera même propre (pas au point d’utiliser vos toilettes, il ne faut quand même pas rêver. Mais si vous y arrivez, faites une vidéo et mettez-la sur Youtube, ça fera marrer les collègues au bureau). Si vous avez un jardin, voire même un balcon, vous pouvez imaginer y installer votre lapin, dans un clapier d’extérieur. À Lyon, les lapins (même nains) peuvent passer l’année dehors. Il suffit de les y habituer, et de les laisser se faire du poil. Pour les périodes de grand froid, remplissez simplement le clapier de paille et recouvrez-le. Si vous êtes motivés, vous pouvez toujours tenter de faire un petit pull pour lapin au crochet… (méthode non testée, la rédaction de Monsieur Simon décline toute responsabilité en cas d’essai de votre part).

Est-ce que ça ne pue pas un peu ?

Pour ce qui est des soins, au quotidien le lapin n’est pas très exigeant. Du foin à volonté, des granulés une fois par jour, voire une petite réserve qui peut lui tenir deux jours (histoire de partir en week-end sereinement). Et de l’eau fraîche. La litière de la cage se change environ une fois par semaine, voire moins. Autant d’activités que les enfants à partir de 5 ans peuvent très bien faire seuls. Mais là, vous vous dites, est-ce que ça ne pue pas un peu ce lapin? A dire vrai, le seul animal qui ne sent rien ce doit être une figurine Mon petit poney. Mais le lapin, s’il n est certes pas un bouquet de jasmin, ne sent pas plus qu un chat et grâce à son régime alimentaire d’herbivore (une porte ouverte enfoncée), sa cage ne pue pas vraiment.

Autre élément à prendre en compte, la durée de vie du lapin. Un point pas si anecdotique que cela. On aime toujours savoir pour combien de temps on signe. Selon les races de lapins, comptez de 6 à 12 ans. Une durée de vie idéale pour accompagner les enfants pendant quelques années mais moins engageante sur la durée qu un petit chien par exemple.

Le meilleur ami de l’homme ou pas ?

Dernier point, cerise sur la carotte, pompon sur Pan-pan : lapin rime avec radin. Pas besoin de craquer le PEL pour s’offrir la compagnie d’un lapin. A l’achat, comptez de 30 à 90 euros pour le lapin. Les plus chers étant souvent les plus petits. Pour la cage et ses accessoires (biberon d’eau, gamelle, cabane) prévoyez une enveloppe globale d une centaine d’euros. Pour ce qui est des frais d’entretien, le lapin, ce n’est pas la Pompadour : entre l’alimentation le foin et la litière, budgétez une trentaine d’euros par mois. Soit environ un euro par jour. Gardez une petite enveloppe pour le vétérinaire (60 euros de vaccination par an). Certes c’est toujours une petite somme, mais rien à voir avec les 80 euros par mois en moyenne de dépense pour un chien.

Bref, c’est certainement grâce à tous ces avantages que le lapin devient petit à petit le meilleur ami de l’homme et de l’enfant (et c’est certainement grâce à cette étonnante capacité à se reproduire et à se multiplier qu’un jour, il dominera le monde).

Steven Belfils

Commentaires

messages