Vous croyez avoir perdu votre âme d’enfant ? Sérieusement ? Hook ou la revanche du capitaine Crochet vous prouve le contraire. Attention, grand spectacle plein d’amour à visionner de toute urgence en famille.

L’impensable. Peter Pan est devenu un adulte-responsable. Plus question de voler, de refuser de grandir et de partir à l’aventure. C’est dire s’il est sérieux désormais : il est avocat et s’appelle Peter Banning. Mais son passé tumultueux lui revient en pleine figure quand le capitaine Crochet en quête de revanche vient kidnapper ses enfants, Jack et Maggie qu’il a eu avec la petite fille de Wendy. Accompagné de Tinkerbell, Peter reprend donc le chemin de Neverland (le Pays Imaginaire) pour partir à la rescousse de sa descendance et doit réapprendre à être celui qu’il a été.

Même si le film n’a pas reçu un accueil critique très positif en son temps (on pense notamment aux Lost Boys en skateboard), Hook ou la revanche du capitaine Crochet est un film original et intelligent que Monsieur Simon vous invite à redécouvrir à travers les yeux de votre progéniture. Voici cinq raisons de voir ce grand film sorti en 1991 et réalisé par le maître Steven Spielberg.

  • Parce que le duo Dustin Hoffman et Robin Williams fonctionne à merveille (leur seule collaboration). Williams est étincelant, génie que les enfants pourront redécouvrir plus grand dans Le Cercle des Poètes Disparus, Fisher King ou encore Ms Doubtfire.
  • Parce que la bande-originale est très certainement l’oeuvre phare des années 90 du compositeur de légende John Williams (Star Wars, Les Dents de la mer, E.T., Harry Potter…)
  • Parce que vous risquez sérieusement de fondre devant l’émotion de votre enfant lors de la mythique scène de la grotte où Peter se souvient enfin de son passé.
  • Parce qu’à l’inverse du sujet de Peter Pan, Spielberg a réalisé un film pour enfant en assumant d’être devenu un adulte. Devant Hook, à aucun moment, le spectateur n’est infantilisé.
  • Parce que cette scène. Qui, avouez-le, vous donne encore aujourd’hui de faire pareil.

Jean-Charles Lavégie

Note de la rédaction : il est tout de même impératif de visionner Les Aventures de Peter Pan (1953) pour que les enfants comprennent bien le chemin parcouru par notre héros aux oreilles pointues.

Comment ? Vous l’avez déjà vu ? Alors, essayez les Goonies, le Géant de Fer  ou encore L’Histoire sans fin.

Commentaires

messages