C’est un des innombrables maux du 21e siècle : « foutu smartphone qui se décharge trop vite ». Parents, le constructeur U.S. de poussette a entendu votre complainte. Et voici la Moxi.

Non contente de recharger votre téléphone mobile grâce à un dispositif de générateurs placés dans ses roues (qui sont au passage lumineuses, la classe) et une connectique USB au niveau de la poignet, la Moxi dispose également d’un mini écran LCD qui vous indique la température extérieure, le niveau de batterie ainsi que la distance que vous avez parcouru en essayant d’endormir le petit dernier.

 

moxi stroller
 

Ok. L’engin vaut 700 $. Mais la Moxi n’est pas qu’un gadget : c’est une vraie poussette (comprendre pliable et encastrable dans le coffre familial). Évolutive, elle transportera la progéniture depuis sa naissance jusqu’à ses 24 kilos. Elle dispose également d’une foultitude de poches où jeter sans trop de discernement clefs, téléphone, portefeuille, bordel, lingettes, boudoirs prémâchés et autres couches plus ou moins sales. Le summum aurait été que, grâce à une fonctionnalité surprise, elle puisse se plier toute seule. Mais ne pressons pas trop le futur. Sachant que la Moxi ne sera pré-commandable qu’en Amérique du Nord dans un premier temps.

Mais rendez-vous compte : cette poussette du futur (proche, elle arrive en octobre prochain) est peut-être mieux équipée que votre vieux Scénic aux sièges arrières souillés par le vomi infantile et à la climatisation défectueuse.

Rendez-vous compte (encore) : plus besoin de faire de pause quand vous promenez le petit dernier et, qu’accessoirement, vous êtes parti à la chasse aux Pokémons.

Vous le voyez le combo démoniaque ?

Commentaires

messages