Dumb Ways to die est un jeu sur mobile rigolo-sanglant qui alerte les plus jeunes aux risques du quotidien. Oui, l’humour noir sauve des vies.

Revenons en 2012 : les accidents (parfois mortels) sur le réseau de métro de la ville de Melbourne connaissent une hausse dramatique chez ses plus jeunes usagers (la tranche de moins de 25 ans). Et pour cause, ces derniers ne prêtaient une oreille que trop discrète aux messages de sécurité publique. C’est dans ce contexte qu’est née la campagne de prévention « Dumb ways to die » (traduction : des façons stupides de mourir). Une vidéo virale mettant en scène de petits personnages absolument trognons… mourant dans des conditions parfois sordides mais toujours insolites. Attention : la mélodie risque de vous flinguer votre week-end.

Un an plus tard, devant le succès retentissant de cette drôlerie gentiment glauque, Dumb Ways to Die se trouve adapté en jeu pour tablettes et téléphones mobiles. Le gameplay est simplissime – une série de mini-jeux pop, frais et vraiment drôles. Résultat : la vidéo et sa gamification ont contribué à réduire de 30% ces risques accidentogènes. Oui, l’humour noir peut sauver des vies.

Bonne nouvelle : la suite du jeu est sortie il y a peu et se déroule dans un contexte de fête foraine sanglante et olympiades débiles. Auxquelles on se rend toujours en transport en commun. Les mécaniques de jeu restent les mêmes : éviter une mort stupide aux charmants petits personnages (brancher les mauvais fils électriques, empêcher des abeilles de les agresser, sortir avec une fourchette un toast du grille-pain, ne pas appuyer sur ce foutu bouton rouge…). Terrible.

Les sensibiliser aux dangers dans le rire

Au-delà du fun infini et immédiat de ce jeu (gratuit, ce qui ne gâche rien), les mômes – à partir de 8 ans (ne vous fiez pas à la pudibonde restriction d’âge made in Apple) – pourront être sensibiliser aux risques du quotidien, améliorer leurs réflexes et rire bruyamment aux blagues sordido-mignonnes de ces deux jeux. La présence d’un adulte à proximité est tout de même souhaité. Sait-on jamais. Ne serait-ce que pour se marrer comme une baleine (au bon moment) et, important, traduire les quelques petits messages de gameplay à l’écran. Ça change du petit lapin du métro parisien qui se coince les doigts dans la porte.

Dumb Ways to Die 1 : sur Google Store et sur iTunes Store

Dumb Ways to Die 2 : sur Google Store et sur iTunes Store

Commentaires

messages