Jamais l’expression « Mamie Gâteau » n’a eu autant de sens avec Mercotte. Depuis 2012, elle est la justice divine dans l’émission de cuisi-crochet Le Meilleur Pâtissier. A la fois pleine d’empathie mais capable de sortir les griffes si tu foires la crème anglaise. Si Monsieur Simon donne régulièrement la parole à des parents à bout de souffle, qu’en-est-il des grands parents débordant d’énergie dont Jacqueline Mercorelli alias Mercotte est le porte-étendard ? Rencontre.

On me glisse dans l’oreillette que vous avez une dizaine de petits enfants. Quel genre de grand-mère êtes-vous ? Quand vous avez le temps de l’être parce que ça ne fait guère de mystère que votre agenda est rempli à ras-bord.

Mercotte : Effectivement j’ai 10 petits enfants mais en dehors des réunions de famille je ne les vois pas beaucoup, je suis très souvent en déplacement et je ne suis pas la grand-mère conventionnelle qui garde ses petits-enfants ça c’est sûr même si cela peut m’arriver mais c’est rare je l’avoue ! Cependant pour les 6 qui n’habitent pas très loin de Chambéry ils dégustent pratiquement toutes les pâtisseries que je teste pour le blog…

Est-ce que vos petits-enfants se la racontent un peu dans la cour de récré du genre « ouais, ma grand-mère elle passe à la télé et fait les meilleurs gâteaux du monde » ?

Chez la majorité de mes petits-enfants il n’y a pas de télévision donc ils ne savent même pas que je participe à une émission, les plus grands s’en moquent carrément, la télé n’a pas changé ma vie et ce n’est pas du tout du tout le sujet de conversation, spontanément ils ne vont pas dire que c’est leur grand-mère à la télé ça c’est sûr !

En famille, il paraît que ça ne rigole pas à table (que c’est du sérieux). Quel est votre secret pour déjeuner en paix ?

Mes petits enfants ont de 21 ans à 10 mois j’ai donc tous les cas de figure ! Mais à la maison et aussi pour de raisons de logistique nous faisons très souvent une table pour les enfants et une table pour les parents lors de nos fréquentes réunions de famille maintenant les grands gèrent les petits mais effectivement quand je n’avais que 2/3 petits-enfants, j’étais assez sévère sur la tenue à table. Au fil des ans et avec le nombre c’est devenu nettement plus cool ! Mais il est certain que pour les premiers, ils avaient des règles strictes, ne pas interrompre les parents, ne pas quitter la table sans permission, goûter à tout avant de dire je n’aime pas etc.. Bref juste un peu de discipline élémentaire.

Et ça a marché ?

Ces principes ont été payants puisque j’ai pu leur faire découvrir dès l’âge de 8 ans les nombreux restaurants étoilés de la région et affiner leur goût des bonnes tables, et je peux vous dire qu’ils s’en réjouissent et qu’ils apprécient !

Nous le savons : les enfants ne sont pas nécessairement les êtres les plus adroits. Quelles sont selon vous les trois recettes les plus simples (et goûteuses évidemment) à réaliser avec eux ?

Des cakes, des cookies, des crêpes ….

Quel conseil donneriez-vous à des parents incapables de réussir le moindre brownie au chocolat mais qui veulent épater leurs enfants en pâtissant ?

De ne pas perdre patience, de ne pas craindre le désordre et les accidents dans la cuisine, d’être zen tout simplement…

La question subsidiaire : Bon, on est entre nous. Vous avez récemment déclaré que Cyril Lignac aurait pu être votre fils. Vous pouvez lui dire de manger un peu proprement les créations des candidats ? Vous n’êtes absolument pas obligé de répondre à cette question, je voulais passer le message.

Entre nous bien sûr …Il a déjà bien amélioré sa façon de déguster en 5 ans, il est tellement gourmand qu’on ne peut pas lui en vouloir !

Et, surtout, n’oubliez pas de l’aimer très fort sur Facebook et de lire ses recettes sur son blog La Cuisine de Mercotte.

Commentaires

messages