Le dimanche 11 février, Les Héros des Hostos se réunissent au Transbordeur de Lyon. Qui sont-ils ? Une tripotée de gens au cœur grand comme ça qui aident les enfants malades. Présentation de ce projet d’intérêt public.

L’histoire démarre de façon déchirante : en 2015, Georges, breakdancer du groupe mondialement reconnu Pockemon Crew, perd son fils Kalis des suites d’une maladie rare. Une petite fusée qui s’est éteinte beaucoup trop tôt. Les mots manquent, perdent leur sens. Bouleversant. Inacceptable. Révulsant. Tout ces adjectifs sont faibles. On range le dictionnaire des synonymes et on passe à l’action. Suite à cet événement douloureux et son vibrant écho s’est créé un collectif Les Héros des Hostos. Sa mission : redonner le smile grâce aux arts de la rue aux enfants atteints de cancers ou de lourdes pathologies pédiatriques, collecter un maximum de fonds afin de mettre de la lumière dans leur vie, acheter du matériel pour zenifier leur confort, faire avancer la recherche… Faire des vraies choses, pas de la littérature.

Organisé par le collectif Street Off, les Héros des Hostos c’est aussi un événement caritatif qui se déroulera le dimanche 11 février du côté de la mythique salle de concert le Transbordeur dont voici le teaser.

Pour faire des choses biens, il faut faire les choses biens. Un line-up de feu pour ramener un maximum de gens pour cette belle fête. Du rap hautement fréquentable avec le patriarche Kéry James et Demi Portion, du breakdance dingue avec les So Unikid, le duo Nigwaz et la référence internationale Lilou. Ajoutez à cela une forte dose d’humour grâce à l’entremise du frangin impertinent Rman, de l’hilarant Chinois Marrant et du comédien, youtubeur de son état, Jhon Rachid. Sans oublier le street art représenté par JR, Birdy Kidz, Grems, El Seed, Don Mateo et Dontwa qui mettront en vente quelques unes de leurs œuvres.

Achetez tes places la famille (c’est kids friendly).

Si tu n’es pas disponible ce jour-là, fais un don.

Si c’est sec la famille, envoies de l’amour sur Facebook parce qu’il est mérité.

Tu doutes encore (et beinh…) ? Une vidéo récapitulative de la précédente édition des Héros de l’Hostos.

Et ce qu’ils ont fait à Noël.

Commentaires

messages