Chic, les petits vacanciers vont pouvoir squatter intelligemment la cuisine de papy-mamy en cuisinant, avec eux, des recettes super nature dont les ingrédients ont été trouvé au fil de leurs balades estivales.

Ça ne vous a peut-être pas échappé mais les vacances ont commencé. Qui dit vacances dit « eeeet meeeer%#, qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire d’eux puisqu’on travaille encore ? ». En cas de nécessité, brisez la glace. Ce qui correspond la plupart du temps à passer un coup de fil alarmiste aux grands-parents.

Après passage de relais, c’est aux papy-mamy de s’occuper de la progéniture. Et, surtout, de la nourrir. Vous ne connaissez que trop vos parents : gustativement (et pas seulement), ils passent tout à leurs héritiers. Fast-food, sushi, chips, goûters outrageusement sucrés, glace n’importe quelle heure de la journée… Evidemment, rien n’est trop bon pour la royauté. Les éditions Plume de Carotte ont prévu le coup en publiant un livre qui va venir à la rescousse de nos aïeux intrépides : Au secours ! Mes petits-enfants débarquent dans ma cuisine !

Ecrit à quatre mains par Frédéric Lisak et Virginie Cantin et illustré par Jacques Azam et Titwane, cet autoproclamé « guide de survie à l’usage des grands-parents – des recettes et des activités nature à partager » réinvente la convivialité derrière les fourneaux. Archi-ludique, ce recueil de recettes leur apprend à reconnaître fleurs comestibles, légumes du potager, plantes sauvages trouvées en balade afin d’en confectionner des recettes yummy et fun comme c’est pas permis.

Bricole rigolote et jardinage malin

On pense notamment à la citronnade, aux bonbons au tilleul, granité fruits-rouges, risotto petits pois carottes nouvelles, cake citrouille-chocolat (si si), boulettes d’agneau et tant d’autres. Dans ce guide, il n’est pas seulement question de nourriture mais également de bricole écolo-consciente et appréhension de la biodiversité. En effet, les kids avec les grands-ramp’s pourront apprendre à créer un mini-potager, à comprendre le travail des abeilles, à fabriquer un petit navire à une gousse de petits pois frais, à créer des jeux drôles avec de vieilles boîtes d’oeuf…

Avec un peu de chance, les papy-mamy habitent à la campagne. Ont un jardin. Ne vivent pas très loin de la nature. Ou, au pire, ont une moyen de locomotion leur permettant de bourlinguer du côté d’un bois, à la fraîche. Gros plus de ce livre déjà bougrement bien ficelé : la saisonnalité. A chaque période de l’année, ses innombrables tips, trucs et astuces naturalistes.

Bravo, vous avez réussi à vous débarasser des enfants. Cerise sur la gâteau bio, ils ne mangeront pas de la bouffe pré-digérée. Donc, en cas d’urgence, compulsez cet internet et commandez ce chouette livre.

au secours mes petits enfants débarquent dans la cuisine

Commentaires

messages