C’est écrit dans le contrat : Monsieur Simon s’est engagé à faire manger (aimer étant un bien trop grand mot) des légumes verts à vos enfants. Source d’un bon paquet de crise de nerfs, le haricot vert a droit ici à un sacré lifting.

Chez Monsieur Simon, vous connaissez notre attachement aux frites, nous sommes même allés chercher les meilleures de France. Elles sont au sommet de la pyramide. Comment appliquer ce fun gustatif à un légume qui donne la chair de poule à notre progéniture ? Le haricot vert. Le site américain Tastemade s’est creusé la callebasse pour les transformer en frites et le résultat est parfaitement bluffant.

On cause, on cause mais les frites vertes ne vont pas se préparer toutes seules. Le four est préchauffé à 210° ? Non ? Alors ? Qu’est-ce que vous attendez ? Munissez d’un demi kilo de haricots verts archi-frais, pêchés du matin de préférence. Si vous n’avez pas la bonne proportion de légume vert, 500 grammes suffiront. Équeutez-les.

Dans un bol, mélangez une poche de parmesan, une cuillère à café d’ail en poudre, une cuillère à soupe de piment (dont le piquant sera variable en fonction de la sensibilité de votre palais – paprika, espelette, atomique) ainsi que de la chapelure associée à un peu de farine (sachant que la recette originale parlait de crackers concassés, on a vu plus healthy dans l’histoire). Dans un autre bol (oui, ça fait beaucoup de bol, vous tenez le coup ?), battez deux œufs entiers. Le temps de réaliser ces deux étapes simplissimes, le four aura normalement fini de préchauffer.

Vient le moment de tremper le haricot d’abord dans l’oeuf puis dans la poudre magique. Saisissez un autre haricot vert, trempez-le dans l’oeuf puis dans la poudre magique. Et un autre. Oeuf. Poudre magique. Et encore un autre. Oeuf. Poudre magique. Répétez cette opération une soixantaine de fois Quelle idée d’avoir eu une famille nombreuse.

 

frites vertes
copyright : Tastemade

Disposez l’objet du délit sur une planque recouverte d’une feuille de papier cuisson préalablement huilée. Enfournez. Attendez dix à douze minutes et c’est prêt. Accompagnez-moi donc ça d’une mayonnaise maison. Industrielle s’ils ont été vraiment sages aujourd’hui.

Ils en redemandent ? Ils sont fans de ce croquant ?

 

Commentaires

messages