On a pas peur du Grand Méchant Loup chez Monsieur Simon : on a même tendance à se foutre de sa bobine (relisez donc notre chronique du merveilleux et très drôle livre Tout sur le grand méchant loup). Histoire de dédramatiser sa néfaste influence au moment du dodo. Vous avez beau leur dire que les probabilités que un loup vienne les réveiller durant leur sommeil sont quasi nulles. Rien n’y fait : les enfants ne comprennent pas le mot « probabilité ». Même vous, vous avez du mal. Non ? Ah.

Pour briser l’effrayant mythe, le distributeur de films KMBO a concocté un programme de 6 films courts baptisé « promenons-nous avec les petits loups », visible à partir de 3 ans (miracle !) d’une durée totale de 44 minutes. Les minots pourront donc découvrir « Iwan et le Loup » de Anna Levinson, une histoire de chasse qui se transforme en amitié. Mais aussi « Grandméchantloup » des espagnols Borja Guerrero et Marta Farina où l’on rencontre une créature absolument pas effrayante qui décide, maladroitement, de le devenir. Que se passe-t-il quand un œuf de pingouin éclot chez un loup ? Réponse dans « Au revoir, été ! » De Jang Seong Ji (Corée du Sud). Sans oublier « les Sept Chevreaux », « Le Secret du Loup » (où l’on apprend qu’elle est le hobby honteux de la bête) et encore « Moroshka » de la réalisatrice russe Polina Minchenok où une petite fille prend son aile un loup blessé et le cache aux autres habitants.

Voici la bande-annonce du programme.

Où le voir ? La série de courts est diffusée dans 35 salles en France. Et notamment le dimanche 27 novembre prochain à partir de 10h30 au Cinéma Le Zola de Villeurbanne dans le cadre de l’excellent festival du film court. A la fin de la séance, les enfants auront droit à un apéro-sirop où, ensemble, ils pourront débriefer sur ce pas si grand ni méchant loup.

Commentaires

messages