Le samedi 19 mars se tiendra à Lyon certainement un des événements les plus ambitieux en matière de numérique qui se pratique en famille : Super Demain. Et c’est super bien. Explications.

Sensibiliser le jeune public aux questions du numérique, de l’écran, de la technologie et du média : ok. Trois mille fois ok quand le projet est porté par un événement de la trempe de Super Demain, journée de sensibilisation fomentée par le remuant organisme Fréquence Ecoles.

Le samedi 19 mars 2016, Super Demain s’installe aux Subsistances, superbe lieu de création et laboratoire à idées arty. Durant cette journée, toute la famille pourra participer à des ateliers uber connectés du ciboulot. On pense à ceux du corner gaming où l’on pourra notamment attraper le virus Minecraft, fabriquer son jeu-vidéo, en découvrir d’autres issus d’un circuit plus alternatif (notamment Monument Valley voire la vidéo ci-dessous), bien intérioriser les restrictions d’âge (vous savez ? Le fameux PEGI dans le coin gauche des jaquettes de jeux vidéo), décortiquer les mécanismes de gameplay.

Parents, si vous êtes effrayés par l’éventualité de voir un jour débarquer de façon parfaitement impudique votre pourtant si innocente tête blonde sur les réseaux sociaux, soyez rassurés : vous pourrez assister à des conférences sur le principe d’identité numérique, prenez votre pré-ado sous le bras si jamais il arrive à décrocher de Minecraft. Pas spécialement kids friendly non plus mais tout autant passionnant, les adultes se familiariseront avec les concepts de fact-checking, big data et autre hackathon (un quoi ?).

De l’art de communiquer avec le (très) jeune

Gros gros coup de cœur pour l’espace « fabrication numérique » de Super Demain. Et pour cause : vous, apprentis « makers », pourrez à l’issue d’une belle plâtrée d’ateliers apprendre à contourner les pièges de l’obsolescence programmée, maîtriser les rudiments de la robotique, fabriquer votre instrument de musique, enfin comprendre le principe d’impression 3D et tant d’autres kiffs du turfu. La magie du numérique à l’état pure.

Et les pitchounes dans tout ça ? Vous savez ceux qui font encore la sieste avec une couche ? Eux aussi auront droit à leurs animations : jeux sur tablette et traditionnels, lecture numérique, robotique, codage (découvrez Cubetto dans la vidéo ci-dessous, c’est magistral). Le tout encadré par des éducateurs très jeune public qui feront de la médiation avec leurs géniteurs autour de la question des écrans à la maison. Indispensable.

 

Ajoutez à cela des conférences – quels outils utiliser pour communiquer avec le jeune, Youtube peut-il sauver la planète, développe-t-on des compétences quand on joue aux jeux-vidéos etc…- et vous obtenez une journée de compréhension de la chose numérique où l’on sort passablement grandi.

Cerise sur la techno, Super Demain c’est super gratuit. De 10 à 18 heures aux Subsistances.

 

Crédit photo : Chloé Barbier.

Commentaires

messages