Qu’est-ce qu’un « serious game » ? Excellente question : c’est un outil pédagogique auxquels ont été ajoutées des mécaniques jeu-vidéo. L’apprentissage par la gamification, vous suivez ? Santé, formation, écologie, éducation… les jeux sérieux sont partout. Le problème – parfois – dans l’expression « serious game » c’est qu’il y a le mot « serious » (sérieux) donc, fatalement, un peu chiant. L’éditeur lyonnais Dowino ne se chauffe pas de ce bois-là, on pense notamment à Smokitten (le jeu qui ade les parents à arrêter de fumer et incite les gosses à ne jamais commencer, du génie).

Voici donc une petite sélection de logiciels d’apprentissage par la gamification à destination des enfants. Des serious game, serious mais pas trop mais quand bien même un peu.

Calcul mental avec Math Mathews

Additions, soustractions, divisions…. Autant de cauchemars arithmétiques qui peuvent plomber une scolarité. L’éditeur lyonnaise Kiupe réussit le tour de force de rendre ça marrant et didactique. REP A SA LE PROF DE MATH QUI FAIT PEUR. A partir de 6 ans. Dispo sur iTunes et Google Play.

Quelle histoire

La série « Quelle histoire » raconte aux enfants entre 6 et 10 ans de façon fun la vie de personnages légendaires (Ulysse, Vercingétorix, Beethoven etc…). Oui, apprendre l’histoire devient vraiment cool. Surtout que le design des app est génialement beau et l’alternance eu et narration est impeccable. Foncez. A partir de 6 ans. Le site du développeur.

Aniscience

… ou une façon toute douce de s’initier aux sciences et vie de la terre. Il faut faire déambuler une petite souris curieuse dans la nature pour qu’elle comprenne comment fonctionne ses congénéres, les plantes et tout ce bazar verdoyant. Chou, vous avez dit chou ? Comme c’est chou. A partir de 4 ans (avec un adulte pour lire). Dispo sur iTunes, Google Play et en démo sur navigateur.

Glucozor

Dowino justement. Dans Glucozor, les enfants diabétiques (ou non) prennent soin d’un petit dragon souffrant de cette maladie en faisant bien attention à son alimentation. Impactant et mignon. Les parents pourront même trouver un sympathique parallèle avec une bêbête qui a bien squatté les 90’s : le tamagotchi. A partir de 6 ans. Dispo sur iTunes et Google Play.

Rififi à Daisy Town

Causons toujours de cette saloperie qu’est le diabéte : l’éditeur Zippyware a, pour sa part, décidé de le gamifier dans l’univers de Lucky Luke créé par Morris. Une app pas spécialement punchy mais hyper bien pensée. On parle ici de Lucky Luke donc c’est forcément cool. A partir de 8 ans. Dispo sur iTunes et Google Play.

rififi
 

Commentaires

messages