Après le brownie à la betterave, Monsieur Simon continue sa quête de l’étrange pour réussir à faire manger en toute discrétion des légumes aux enfants. Cette fois-ci, c’est un dessert emblématique qui subit l’outrage légumier (pour la bonne cause) : le fondant au chocolat avec de la courgette. Sacrilège, nous direz-vous ? Oui, mais à sa décharge, ce n’est pas Monsieur Simon qui a inventé le contraignant adage «  5 fruits et légumes par jour ». Alors bon, je vous en prie. Merci.

Le rire machiavélique

Pour préparer ce fameux fondant chocolat-courgette, il faut que vous mélangiez dans un saladier (ou une passoire, mais ça serait particulièrement idiot et malpratique) 100 grammes de chocolat noir fondu, 3 cuillères à café de sucre, 15 grammes de cacao en poudre (de type Van Houten, on ne se refuse rien), un jaune d’oeuf (conservez religieusement le blanc), 60 grammes de farine, un demi sachet de poudre à lever et – clou du spectacle – 150 grammes de courgettes épluchées et finement râpées.

Vous vous souvenez du blanc d’oeuf ? Je l’espère, c’est écrit deux lignes au-dessus. Battez-le en neige et incorporez-le délicatement dans le mélange. Versez le mélange dans un moule à cake et faîtes cuire 10 minutes à 180 degrés.

Servez un part à vos invités (de tout âge). Riez machiavéliquement (et de préférence intérieurement) en les voyant se régaler et réclamer une part supplémentaire. Félicitations, vous êtes le génie du mal. Mais chut, ça sera notre petit secret.

Commentaires

messages