Vous allez y avoir droit. Les enfants veulent fêter Halloween. Ils insistent. Lourdement. Faîtes-les flipper un bon coup avec cette sélection de films d’horreur pour toute la famille qui fera gentiment frémir les petits et rigoler les parents.

La famille Addams (1991) de Barry Sonnenfeld

Tonton Fetid avait disparu depuis quelques années. Il est accueilli les bras ouverts par la famille la plus chelou de l’histoire du cinéma. Enfin, c’est ce qu’ils croient. A partir de 6 ans.

SOS Fantômes (1984) de Ivan Reitman

A New-York, c’est le désastre et le chaos. Et maintenant, les fantômes viennent mettre leur grain de sel visqueux. Heureusement que S.O.S. Fantômes vient faire de l’ordre. Cerise de le gâteau : Bill Murray est le parrain que n’importe quel enfant souhaite avoir. A partir de 8 ans.

Hocus Pocus les trois sorcières (1993) de Kenny Ortega

Après trois siècles de « sommeil », trois sorcières se réveillent à Salem (Massachussets) et comptent bien envoûter tout ce qui bouge. C’était sans compter sur l’intervention de trois héros courageux. A partir de 6 ans.

L’étrange Noël de Monsieur Jack (1993) de Tim Burton

Jack Skellington, le boss de la ville d’Halloween, découvre Noël mais a bien du mal à en comprendre le principe. L’occasion « rêvée » de rappeler aux mouflets que Papa Noël arrive dans soixante dodos. A partir de 5 ans.

Wallace et Gromit – Le mystère du lapin garou (2005) de Steve Box et Nick Park

Wallace et son fidèle toutou Gromit cherche à découvrir le mystère qui sabote tout les jardins et potagers de leur ville. Et qui met en péril le concours annuel du plus grand légume. La tuile. A partir de 6 ans.

Coraline (2009) de Henry Selick

Une petite fille aventureuse trouve la porte vers un autre monde, un monde parallèle qui est une version idéalisée mais bizarroïde de sa réalité. Mais tout n’est pas si cool que prévu. A partir de 7 ans.

Gremlins de Joe Dante (1984)

Le mogwaï Gizmo est un animal doux et affectueux. Malheureusement son jeune maître fait trois âneries qui font naître, au petit matin, une horde de clônes malfaisants. Je vous raconte pas le zbeul en ville. Un petit bijou de subversion. A partir de 9 ans.

Fantômes contre fantômes (1996) de Peter Jackson

Les pré-ado tirent un peu la trogne : il n’y en a que pour les plus petits de la famille. Une fois que les miniatures sont couchées, dégainez cette merveille de drôlerie et d’épouvante. Il y a plein de gros mots en plus. Mortel. A partir de 10 ans.

Commentaires

messages